Ségrégation sexuelle en islam

From WikiIslam, the online resource on Islam
Jump to: navigation, search

Introduction[edit]

L'islam prohibe la mixité entre les hommes et les femmes. Certains ont argué qu'il n'y avait ni dans le Coran ni dans la Sunna du Prophète de références quant à cette prohibition. Mais cela ne signifie pas qu'un tel comportement est permis dans l'islam. En tant que mode de vie complet l'islam n'a pas oublié de parler de cela. De nombreux savants islamiques ont formulé leurs opinions sur ce point et reconnu la pratique de la mixité comme crime punissable dans la Loi islamique. Tous les juristes ont utilisé le Coran et la Sunna du prophète comme source, utilisant ceux-ci comme la base de leur argumentation.

Analyse[edit]

Le Coran[edit]

Tout d'abord nous pouvons examiner les versets du Coran qui indiquent que la mixité et la socialisation entre les sexes est prohibée:

Ô vous les croyants! n'entrez pas aux demeures du prophète, –à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, et encore, pas dans le temps qu'on le cuisine. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez, et lorsque vous avez mangé, alors, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Oui, cela fait de la peine au Prophète, mais devant vous il a honte, alors qu'Allah n'a pas honte de la vérité. Et quand vous demandez à ses femmes quelque bien, demandez-le leur, de derrière un voile: c'est, pour vos cœurs et leurs cœurs, plus pur. Et ce n'est pas à vous de faire de la peine au Prophète, –ni de vous marier jamais avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d'Allah, une énormité.

Nous pouvons voir en lisant l'ayat (le verset) ci-dessus, qu'Allah a interdit aux croyants de se mêler aux femmes du prophète. Un écran ou un voile devrait être placé entre l'homme et les femmes du prophète pendant qu'il converse avec elles. Le Hadith atteste la prohibition de la mixité entre hommes et femmes

Hadiths[edit]

Ibn `Abbas rapporte qu'il a entendu le Prophète dire: "Il n'est pas permis à un homme d'être seul avec une femme et aucune demoiselle ne devrait voyager à part avec un muhram (c.a.d. son mari ou une personne qu'elle ne pourra jamais épouser: son père, son frère, etc.) Un homme se leva ensuite et dit: "Ô Apôtre d'Allah! Je me suis engagé dans l'armée pour telle et telle ghazwa et ma femme va au hajj (pèlerinage)." L'Apôtre d'Allah dit: "Va, et accomplis le hajj avec ta femme."
Qaza'a, l'esclave de Ziyad, narre ceci: Abou Saïd qui participa à douze ghazawat avec le Prophète dit: "J'ai entendu quatre choses dites par l'Apôtre d'Allah (ou "je narre quatre choses venues du Prophète) qui ont gagné mon admiration et mon appréciation. Ce sont: 1. "Aucune femme ne devrait voyager sans son mari ou sans un Dhu-mahram pour un voyage d'(au moins) deux jours. 2. Aucun jeûne n'est pas permis durant les deux jours de `Id-al-Fitr et `Id-al-Adha. 3. Aucune prière (ne peut être accomplie) après deux prières: après la prière de `Asr jusqu'au coucher du soleil et après la prière matinale jusqu'à ce que le soleil se lève. 4. On ne doit pas voyager dans le but de visiter excepté pour trois mosquées: Masjid al-Haram (à la Mecque), ma mosquée (à Médine), et Masjid al-Aqsa (à Jérusalem)."
Abou Huraira (qu'Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Messager d'Allah (paix soit sur lui) a dit: Il n'est pas licite pour une musulmane de voyager de nuit excepté quand un mahram est avec elle.
Abou Huraira (qu'Allah soit satisfait de lui) a rapporté que l'Apôtre d'Allah (paix soit sur lui) : Il n'est pas permis à une femme qui croit en Allah et en l'Au-delà d'entreprendre un voyage de jour sauf si elle est en compagnie d'un mahram.
Ibn `Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte ceci: J'ai entendu le Messager d'Allah (paix soit sur lui) délivrant un sermon et faisant cette observation: "Personne ne devrait être seul avec une femme sauf s'il y a un mahram auprès d'elle et une femme ne devrait pas entreprendre de voyage sans mahram." Une personne s'est levée et a dit: "Messager d'Allah, ma femme va aller en pèlerinage, alors que je me suis engagé à combattre dans telle et telle bataille, sur ce il répondit: "Tu iras et accompliras le pèlerinage avec ta femme."

Il y a d'autres événements qui sont arrivées dans la vie de Muhammad qui cimentèrent la séparation entre les sexes:

Abou Saïd Al-Khudri rapporte que pendant le `Id-ul Fitr ou le `Id-ul Adha l'Apôtre d'Allah sortit au Musalla. Après avoir fini la prière, il fit un sermon et ordonna aux gens de faire l'aumône. Il dit: "Ô les gens! Faites l'aumône." Il alla ensuite vers les femmes et leur dit: "Ô femmes! Faites l'aumône, car j'ai vu que la majorité des habitants de l'Enfer-Jahanam étaient vous (des femmes)." Les femmes demandèrent: "Ô l'Apôtre d'Allah! Quelle en est la raison?" Il répondit: "Ô femmes! Vous jurez fréquemment et êtes ingrates envers vos maris. Je n'ai pas vu quiconque plus déficient en intelligence et en religion que vous. Ô les femmes, quelques-unes d'entre vous peuvent perdre un homme attentif et sage." Alors il partit. Et quand il arriva chez lui, Zaïnab la femme d'Ibn Mas`ud vint et lui demanda la permission d'entrer. Elle dit: "Ô l'Apôtre d'Allah, c'est Zaïnab." Il demanda: "Quelle Zaïnab?". Elle répondit qu'elle était l'épouse d'Ibn Mas`ud. Il dit: "Oui, laissez la entrer." Et elle fut admise. Ensuite elle dit: "Ô Prophète d'Allah! Aujourd'hui vous avez ordonné aux gens de faire l'aumône et j'avais un bijou [sur moi] que je voulais donner en aumône, mais Ibn Mas`ud a dit que lui et ses enfants le méritaient plus que n'importe qui d'autre." Le Prophète répondit: "Ibn Mas`ud a dit la vérité. Ton mari et tes enfants ont plus de droits sur lui que n'importe qui d'autre."

Ibn Hajr fait l'observation suivante sur ce hadith:

Le fait qu'il vienne aux femmes après s'être adressé aux hommes montre qu'elles étaient séparées des hommes et n'étaient pas mêlés à eux.
Fath al-Bari (2/466)
Narré par Oum Salama: à chaque fois que l'Apôtre d'Allah terminait une prière, disant le taslim, les femmes se levaient immédiatement et l'Apôtre d'Allah restait à sa place en attendant avant de se lever. (Le sous-narrateur Az-Zuhri a dit: "Nous pensons, et Allah le sait mieux, qu'il faisait ainsi afin que les femmes puissent partir avant que les hommes n'entrent en contact avec elles)."

Ibn Hajr commente ainsi:

"Dans le hadith, nous voyons qu'il est détestable que les hommes et les femmes se mêlent les uns aux autres dans la route. De ce fait, une telle mixité devrait être évitée encore plus au sein des maisons."
Fath al-Bari (2/336)
Le Prophète (paix soit sur lui) ne serrait jamais les mains d'une femme qui n'était pas de ses proches. Umayma bint Raqiqa a dit: "Je suis allée voir le Prophète (paix soit sur lui) avec un groupe de femmes de Médine afin de jurer fidélité à l'islam. Les femmes ont informé le Messager d'Allah (paix soit sur lui) qu'elles souhaitaient lui jurer fidélité. Le Prophète (paix soit sur lui) dit: "Je ne serre pas les mains des femmes. La manière que j'utilise pour accepter le serment d'une seule femme est la même qu'avec cent femmes."
al-Muwatta', Sunan al-Tirmidhi, Sunan al-Nasa'i et Sunan Ibn Majah

Il y a aussi des preuves indiquant qu'il est interdit à une femme parfumée de s'asseoir à côté d'un homme qui n'est pas de sa famille:

Le Prophète (paix soit sur lui) a dit: "Un femme qui met du parfum et ensuite s'approche d'un homme pour lui faire sentir son parfum est une sorte de femme adultère.
Musnad Ahmad, Sunan at-Tirmidhi, Sunan Abi Dawud, et Sunan al-Nasa'i avec une chaîne de transmission orale

Le verset coranique au-dessus et les hadiths en rapport présentés dans cet article sont ce que les juristes islamiques ont considéré comme les amenant à leur conclusion: la mixité libre entre les sexes n'est pas permise en islam.

Savants[edit]

Imam Nawawi, un juriste célèbre de l'islam donne son point de vue dans son propre Majmu`:

"Ibn al-Mundhir et d'autres maintiennent qu'il s'agit d'un point qui fait l'unanimité que les femmes ne sont pas obligées d'assister aux prières jumu`a. Cependant, l'argument disant que c'est (interdit) parce que cela apporte la mixité entre hommes et femmes est incorrect. Le fait que les femmes assistent à la prière jumu`a n'apporte pas nécessairement une telle mixité puisque les femmes se tiennent derrière les hommes.
Al-Majmu`/4/350

Nawawi continue:

"Une des innovations les plus viles, dans laquelle quelques ignorants sont impliqués de nos jours, est l'habitude d'allumer des bougies sur le mont `Arafa durant la neuvième nuit. Ce comportement est gravement déviant et contient de nombreuses choses impropres telles la mixité entre hommes et femmes."
Al-Majmu`/8/140

Un autre juriste, Sarkachi, a la même opinion que Nawawi:

"Le juge devrait faire le procès des femmes séparément de celui des hommes étant donné que les hommes ont l'habitude de s'assembler dans la salle d'audience. Il est clairement évident que la mixité des hommes et des femmes dans de telles foules conduit à la tentation et à d'autres conséquences de mauvais goût."
Al-Mabsot/16/80

La seule exception à toutes les informations ci-dessus est celle des hommes "mahram". Mahram inclut les maris ainsi que tous ceux avec qui le mariage est interdit dans l'islam, c'est-à-dire les pères, les oncles, les frères et les autres membres de la famille proche.

Récentes fatwas[edit]

De récentes fatwas émises par des savants musulmans soulignent l'idée que la mixité entre hommes et femmes n'est permise dans l'islam sous aucune circonstance jusqu'à aujourd'hui:

Question: Quel est le point de vue de l'islam sur les femmes travaillant avec des hommes?

Réponse: Il est connu que quand les femmes vont travailler dans les lieux ou travaillent les hommes cela amène la mixité avec les hommes ainsi que le fait qu'ils soient en privé avec elles. Cela est un point très dangereux qui a des conséquences dangereuses et des résultats négatifs. C'est en claire opposition avec les textes de la chari`a qui ordonnent aux femmes de rester dans leurs maisons et de remplir le type de travail qui leur est particulier et pour lequel Allah a façonné leur nature, qui est loin de l'endroit où elle se mêlera aux hommes.

Les références claires et authentiques qui indiquent qu'il est interdit aux hommes et aux femmes qui ne sont pas de leur famille d'être en privé ensemble et qu'il est interdit aux hommes de regarder les femmes sont nombreuses. Il y a aussi beaucoup de preuves que ce qui amène à de tels résultats interdits est aussi interdit. Les références sont nombreuses, claires et décisives montrant que la mixité des sexes est interdite puisqu'elle amène à des résultats négatifs et dignes de blâme.
Cheikh `Abd-ul `Aziz ibn Ba`z "Fatwas islamiques concernant les femmes", page n°313
Question: Est-il permis aux musulmanes d'assister à des réunions à but éducatif et des sessions d'étude de fiqh dans les mosquées?

Réponse: Oui. Il leur est permis d'assister à des réunions à but éducatif, qu'elles soient liées à des choses quotidiennes ou aux choses de la foi et du monothéisme. Ceci, à la condition qu'elles ne se parfument pas et qu'elles ne fassent pas montre de leur beauté. Elles doivent aussi garder une distance avec les hommes et ne pas se mêler à eux.

Question: Quels sont les types de travail permis à une musulmane sans qu'ils soient en contradiction avec sa religion?

Réponse: Les lieux de travail autorisés pour les femmes sont ceux qui leurs sont réservés. Par exemple, elle peut travailler dans le domaine de l'éducation des femmes, dans l'administration ou ailleurs. Elle peut aussi travailler chez elle en étant tailleur pour femmes et ainsi de suite. Il ne lui est pas permis de travailler dans des domaines réservés exclusivement aux hommes car dans ce cas elle devrait se mêler aux hommes et c'est une grande source d'affliction et de tentation dont on doit se méfier.
Cheikh Ibn Uthaimin, "Fatwas concernant les femmes" page n°364

Conclusion[edit]

Dans la loi islamique, il n'est permis aux hommes et aux femmes de se mêler les uns aux autres librement ni aux femmes de se socialiser avec des hommes non-mahram sous aucune circonstance. Les savants islamiques sont unanimes sur ce point parce que le prophète de l'islam a laissé après lui ces mots: "Je n'ai pas laissé derrière moi une tentation plus nuisible aux hommes que les femmes."

Voir aussi[edit]

En anglais

  • Hijab - A hub page that leads to other articles related to Hijab

Traductions

  • Une version de cette page est aussi disponible dans les langues suivantes : Allemand, anglaise, turc